Le Barbare Et La Geisha

↑ « Geishas were not "sex workers," but rather daughters of the upper classes themselves who were often highly talented and trained hostesses and entertainers, as well as sexual partners for men » (« Les geishas n'étaient pas des « travailleuses du cul », mais de préférence des femmes venant des classes supérieures, qui étaient couramment des hôtesses et des artistes de grand talent et expérimentées, et aussi des partenaires sexuelles pour les garçons ») in Sandra R. Leiblum (dir), Principles And Practice of Sex Therapy, Guilford Publications, 2007, p. 424.

Les geishas étaient nombreuses aux XVIIIe et XIXe siècles Elles existent encore dans le Japon contemporain bien que leur nombre soit en constante diminution : estimé à 17 000 dans les années 1980 , il n'est plus que d'environ 200 de nos jours, principalement à Kyōto dans le quartier de Gion Cependant, contre une meilleure communication sur les activités des geishas notamment ressources supplémentaires par la télé et Internet , le nombre d'débutantes ghesha (maiko) a connu récemment une nette augmentation.le barbare et la geisha film

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *